Comment racheter un bien squatté ?

bien squatté

Les squatters sont le cauchemar de tous les propriétaires, ils profitent surtout des périodes de vacances pour carrément squatter une propriété vide. Même si une procédure légale est utilisée, il est toujours difficile de déloger l’occupant illégal. Le plus simple est de recourir à l’aide d’une société spécialisée pour racheter un bien squatté. Alors, comment procéder au rachat d’un bien squatté ? Vous trouverez les réponses dans ce guide.

La procédure de rachat d’un bien squatté !

Il est possible de racheter un bien squatté afin d’expulser les squatteurs ou de vendre une maison squattée. Faire appel à des sociétés spécialisées dans le rachat de maisons et d’appartement squatté facilitera la vente et l’expulsion des squatters. L’entreprise prendra toutes les mesures nécessaires et engagera même des agences immobilières pour visiter la maison squattée. La société sera alors en mesure de déterminer les travaux nécessaires à la remise en état de la propriété et d’évaluer le prix de vente de votre bien.

Si le propriétaire et l’entreprise sont d’accord sur le prix de vente, ils peuvent alors signer un contrat d’achat. Ce contrat de vente est signé sans conditions suspensives et est réalisé chez le notaire. Si l’une des parties ne respecte pas cet engagement, cela peut entraîner une procédure judiciaire avec demande d’indemnisation.

Après un délai classique de trois mois, le propriétaire du bien squatté reçoit le produit de la vente. L’entreprise devient alors le nouveau propriétaire. En devenant propriétaire, l’entreprise pourra commencer le processus d’expulsion des squatters. La propriété sera sécurisée pour éviter qu’elle ne redevienne un squat. La maison pourra être revendue après avoir été nettoyée et restaurée. Vous voyez que faire appel à une entreprise spécialisée facilite vraiment le rachat d’une propriété squattée. Si vous avez un appartement squatté à vendre, vous pouvez contacter un spécialiste sur le site squatsolutions.com

Pourquoi recourir au rachat d’une maison squattée ?

Les squatteurs transforment une maison en squat en s’y installant illégalement. Après 48 heures, une procédure juridique longue et coûteuse doit être entreprise pour les déloger et les expulser. La procédure peut durer plus de deux ans et parfois le propriétaire n’obtient même pas gain de cause. Par rapport à cela, le rachat d’une propriété squattée est plus fiable, plus sûr et plus rapide. Le propriétaire est assuré d’obtenir le montant de la vente rapidement après avoir signé le contrat d’achat. Tous les coûts normalement dépensés dans la procédure d’expulsion des squatters sont négociés lors de la signature du contrat de vente. Ainsi, le propriétaire ne dépensera pas d’argent pour cette procédure, car les coûts sont à la charge de l’entreprise. De plus, si le propriétaire a choisi de faire une vente à réméré, il pourra récupérer son bien par la suite. Il n’aura pas à se soucier de la gestion de l’expulsion des squatters ou de la remise en état du bien occupé illégalement.

Quel prix dois-je prévoir pour l’achat d’une maison squattée ?

Le prix de vente d’une maison squattée dépend de quelques variables. Comme tout bien mis en vente, une maison occupée illégalement reste une maison avec un certain potentiel immobilier à considérer. L’évaluation du prix de vente tiendra compte de la valeur de la maison avant qu’elle ne devienne un squat. Les agences immobilières estimeront un prix dès la première visite. Les artisans qui effectueront les travaux de rénovation estimeront également le coût des travaux. La durée de l’occupation illégale peut influencer ce coût. Ce coût sera également pris en compte lors de l’évaluation du prix d’achat d’une maison ou d’un appartement squatté. Le temps nécessaire pour expulser les intrus est également pris en compte dans le prix d’achat d’un bien squatté.

Quitter la version mobile